« Petrusse, une marque prônant la qualité et l'excellence. »

« Epic Foundation lutte pour que chaque enfant ait un avenir. »

« A travers le travail du tissu, Petrusse cultive un précieux savoir-faire. »

« Des produits majoritairement français empreint de couleurs et de savoir-faire. »

Au cours de son voyage en Inde, en 1996, la jeune femme hollandaise, Monique Reynen surnommée Petrusse, découvre l’univers des métiers à tisser dans le respect des traditions ancestrales. Monique donne vie aux premières étoles Petrusse, et progressivement, elle réintroduit en France la mode du motif cachemire. La première boutique Petrusse s’installe alors en région bordelaise, dans le quartier Saint Pierre. En 2019, la Maison est reprise par Florence Lafragette qui devient présidente et Directrice Artistique de la marque, et continue à la faire prospérer. La boutique du quartier Saint Pierre disparaît et laisse place à celle de la rue des remparts, où les clientes fidèles continuent d’affluer. Petrusse grandit et se fait connaître à travers le monde.

Les engagements de Petrusse

  • Excellence et qualité pour chacun des produits, que ce soit dans le choix des matières, mais aussi pour les finitions ou le choix des producteurs.
  • Une collection actuelle dont plus de 60% des produits viennent de France, notamment le lin qui est tissé, récolté et teint sur nos terres, et les carrés de soie 100% made in France
  • Des dessins et créations 100% français, même si la production ne l’est pas toujours entièrement
  • Un coton labellisé GOTS
  • Instauration de collaborations afin de soutenir des causes, et création d’étoles dédiées à ces causes pour leur apporter un soutien financier. Nous pouvons prendre l’exemple de l'étole « Symphonie » qui fut élaborée avec les chanteurs de l’Opéra de Bordeaux, à qui Petrusse reverse une partie des bénéfices afin de les aider face à la situation actuelle

Trois questions à Julie Charlopain, Responsable de magasin chez Petrusse :

Les projets de Petrusse

Nous avons comme projet de nous faire connaître davantage à l’étranger, même si Petrusse est une marque déjà bien installée. Nous continuons également de renouveler nos collaborations artistiques avec des photographes bordelais qui nous inspirent pour nos étoles, notamment avec Rodolphe Martinez qui a donné son nom à l’une de nos créations. Notre collection de produits upcyclés grandit elle aussi, et enfin nous avons un dernier projet qui est de se lancer dans le tissu d’ameublement pour le mois de juin !

Pourquoi avoir rejoint les Bienfaiteurs ?

Nous sommes une marque très engagée et pour qui le soutien de causes est important. Ainsi, lorsque nous avons découvert le concept des Bienfaiteurs, celui-ci nous a beaucoup plu ! Le fait de participer à une vente privée à « impact positif » est quelque chose qui est en totale adéquation avec nos valeurs. Nous nous sommes donc lancés dans cette aventure sans tarder, afin d’apporter notre aide à l’association Epic Foundation.

Quelles marques challengeriez-vous à rejoindre les Bienfaiteurs ?

Je challengerais à rejoindre les Bienfaiteurs, Céline Robert, un chapelier qui partage les mêmes valeurs que nous, dont la maison existe depuis longtemps et qui produit ses chapeaux en France, ainsi que la marque de maroquinerie bordelaise que j’apprécie particulièrement : De Grimm.


En ce moment